27/2/24

Qu’est-ce que la CSG et la CRDS ?

La CSG (Contribution Sociale Généralisée) et la CRDS (Contribution au Remboursement de la Dette Sociale) sont deux prélèvements sociaux en France qui jouent un rôle crucial dans le financement de la Sécurité Sociale et du système de santé. Ces contributions sont prélevées sur les revenus d'activité(salaire, revenus des indépendants, etc.) et sur les revenus de remplacement(indemnités de chômage, pensions de retraite, etc.). Elles ont été mises en place pour soutenir les prestations sociales et pour rembourser la dette sociale de la France.

Qu'est-ce que la CSG ?

La CSG est une contribution sociale prélevée sur les revenus professionnels et de remplacement des résidents français. Elle a été instaurée dans la loi de finances pour 1991  à l’initiative du gouvernement Michel Rocard et a depuis été modifiée à plusieurs reprises. Son objectif principal est de financer une partie des prestations sociales, telles que la sécurité sociale, l'assurance maladie, les allocations familiales, et les prestations chômage. La CSG est prélevée de manière progressive, ce qui signifie que son taux varie en fonction du niveau de revenu du contribuable.

(Articles L136-1 à L136-8)

Pourquoi la CSG est-elle prélevée ?

La CSG a été introduite pour diversifier les sources de financement de la sécurité sociale et pour réduire les charges pesant sur les entreprises. En prélevant la CSG sur les revenus des individus, l'État a pu alléger les cotisations sociales des employeurs, encourageant ainsi l'embauche et la croissance économique. De plus, la CSG est un impôt plus équitable, car elle concerne tous les contribuables, quelle que soit leur situation professionnelle.

Le taux de la CSG

Le taux de la CSG varie en fonction de la nature des revenus et du niveau de revenu du contribuable. Les taux les plus élevés s'appliquent généralement aux revenus d'activité, tandis que les taux réduits sont appliqués aux pensions de retraite et aux indemnités de chômage. (Par exemple, les travailleurs salariés peuvent être soumis à un taux de CSG de 7,5 %, tandis que les retraités peuvent être soumis à un taux de 6,6 %.)

Les revenus d'activité salariée et les compléments du salaire(revenus du patrimoine et du capital) ont un taux global de CSG de 9,2%, et un taux de CSG déductible de l'impôt sur le revenu de 6,8%.

Taux CSG

Les bénéficiaires de la CSG

Les fonds de la CSG sont principalement utilisés pour financer les prestations sociales, ce qui profite à une grande partie de la population française. Les bénéficiaires de la CSG comprennent les personnes assurées parle régime général de la sécurité sociale, les personnes à charge, les retraités, les chômeurs, les familles nombreuses, et les personnes bénéficiant d'allocations diverses comme le RSA, pension d’invalidité ou l’allocation d’aide de retour à l’emploi.

Pour vous aider à compléter votre déclaration fiscale, l’Urssaf transmet une attestation de versement de la CSG-CRDS. Ce document détaille les versements effectués et notamment le montant déductible de la CSG 

Qu'est-ce que la CRDS ?

La CRDS est une contribution sociale créée sur l'ordonnance no96-50 du 24 janvier 1996 mise en place par Michel Rocard sous le gouvernement de François Mitterrand, pour contribuer au remboursement de la dette sociale de la France. Elle est prélevée sur les revenus d'activité, de remplacement et du capital. La CRDS vise à rembourser les déficits accumulés par la sécurité sociale et à garantir la pérennité du système de protection sociale.

Son produit est destiné à la Caisse d’amortissement de la dette sociale (CADES).

Il est important de noter que la CRDS n'est pas déductible des impôts sur le revenu, ce qui signifie que les contribuables doivent la payer en plus de leurs autres obligations fiscales.

Le but de la CRDS

La principale mission de la CRDS est de participer au désendettement de la sécurité sociale en remboursant progressivement les dettes accumulées. Elle agit comme un impôt exceptionnel et temporaire destiné à améliorer la situation financière de la sécurité sociale.

Les taux de la CRDS

Le taux de la CRDS est fixé à 0,5 % sur la plupart des revenus. Cependant, certains revenus du capital peuvent être soumis à un taux réduit. La CRDS est prélevée en même temps que la CSG, et les deux contributions sont souvent regroupées sous le terme "prélèvements sociaux".

Taux CRDS

Qui paie la CRDS ?

Toutes les personnes assujetties à la CSG sont également assujetties à la CRDS. Cela inclut les travailleurs, les retraités, les chômeurs, et les bénéficiaires de revenus de remplacement. Les contribuables dont les revenus sont inférieurs à un certain seuil peuvent être exonérés de la CRDS.

L'utilisation des fonds de la CSG et de la CRDS 

Les recettes issues de la CSG financent les régimes d’assurance maladie, les prestations familiales, le fonds de solidarité vieillesse et la caisse nationale de solidarité pour l’autonomie.

 La contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) a été créée pour financer la caisse d’amortissement de la dette sociale (Cades).

Principaux textes

 

FAQ - Questions fréquentes sur la CSG et CRDS

Quelle est la différence entre la CSG et la CRDS ?

La principale différence réside dans leur objectif. La CSG vise principalement le financement de la sécurité sociale, tandis que la CRDS est destinée au remboursement de la dette sociale de l'État. 

Puis-je être exonéré de la CSG et de la CRDS ?

Certaines personnes peuvent être partiellement ou totalement exonérées de la CSG et de la CRDS en fonction de leur situation, de leurs revenus et de leur âge. Par exemple, certaines allocations de remplacement peuvent être exemptes de ces contributions.

Est-ce que les taux de la CSG et de la CRDS changent fréquemment ?

Les taux de la CSG et de la CRDS peuvent être modifiés parles autorités fiscales en France en fonction de la législation en vigueur et des besoins de financement de la sécurité sociale. Ils peuvent donc changer périodiquement.

Comment puis-je vérifier le montant de la CSG et de la CRDS prélevé sur mes revenus ?

Le montant de la CSG et de la CRDS prélevé sur vos revenus est généralement indiqué sur votre fiche de paie ou votre avis d'imposition. Vous pouvez également contacter les autorités fiscales pour obtenir des informations spécifiques à votre situation.

Peut-on contester le prélèvement de la CSG et de la CRDS ?

Vous pouvez contester le prélèvement de la CSG et de la CRDS en cas d'erreur ou si vous estimez que vous êtes exonéré de manière incorrecte. Il est recommandé de contacter les autorités fiscales pour résoudre tout problème.

Les taux de la CSG et de la CRDS sont-ils les mêmes pour tous les contribuables ?

Non, les taux de la CSG et de la CRDS varient en fonction du type de revenu et de la situation de chaque contribuable. Certains revenus peuvent être soumis à des taux spécifiques.

 

La CSG et la CRDS sont des contributions essentielles au financement de la sécurité sociale en France. Elles jouent un rôle crucial dans la garantie des prestations sociales et dans le remboursement de la dette sociale de l'État. Bien qu'elles aient un impact financier sur les citoyens, elles contribuent à maintenir un système de protection sociale solide. Il est important de comprendre leur fonctionnement et leurs taux, ainsi que les possibilités d'exonération en fonction de votre situation personnelle.

Arrow Image